Contribution Individuelle

Réf. 0046

Récompenser les bonnes pratiques

Gérard

VO -

9 juillet 2024

Pour encourager les bonnes pratiques, il faut les reconnaitre et faire retour vers ceux qui en sont à l’origine.
Faire “maigrir” la poubelle grise semble un objectif prioritaire au niveau environnemental et au niveau financier (collecte, traitement, suivi des décharges pour les REFIOM).
La redevance incitative, sur la poubelle grise, me semble un bon moyen d’inciter et de récompenser les bonnes pratiques. La redevance incitative est peut-être plus difficile à mettre en place en milieu urbain qu’en secteur pavillonnaire, ce qui expliquerait que Touraine Propre confronté au volume urbain de la métropole n’en fasse pas une priorité.
J’habite en périphérie de la métropole (Touraine Vallée de I’Indre) et je pense que ce territoire est la bonne échelle pour expérimenter la redevance incitative, d’autant plus que d’autres collectivités de France la pratique déjà depuis suffisamment de temps pour un bon retour d’expérience (qui semble positif).
L’incinération réduit le volume des ordures mais il reste une masse conséquente de 30% (environ) qui doit être mise en décharge, où? (acceptabilité)? avec quel risque de pollution des sols et des nappes d’eau? quel suivi dans le temps? Quelles obligations réglementaires? quel coût au final? Au delà de l’amortissement et du fonctionnement d’un incinérateur, l’incinération n’est-elle pas une charge différée sur les générations futures?
Alors si on essayait de réduire la poubelle grise? Si on essayait la redevance incitative avec les collectivités intéressées?

Laisser un commentaire

Agenda