Contribution Individuelle

Réf. 0045

Quel système de valorisation énergétique effectif ?

Dominique

Bachelart -

9 juillet 2024

L’incinérateur de Saint-Benoît la forêt n’est pas une « Unité de valorisation énergétique ».
L’insuffisance de valorisation énergétique de l’usine actuelle avait déjà été notée par la Cour des comptes en 2015. Actuellement, la valorisation énergétique annoncée est de 51,40% (compte rendu du SMICTOM 28/06/2023). C’est insuffisant pour être considéré comme une « unité de valorisation énergétique ». Le discours tenu par les dirigeants est toujours flou et ambigu sur la proportion réellement utilisée pour « chauffer l’hôpital ». Seulement 12 % environ de l’énergie est vendue à l’Hôpital. Le reste de l’énergie dite « valorisée ! » sert à faire fonctionner l’incinérateur. Ces données floues dans les discours sur la part réelle utilisée pour le centre hospitalier servent à produire une image vertueuse de l’incinérateur auprès des habitants. Elle est fausse.
Aucune donnée n’est fournie pour identifier les systèmes de production d’énergie et les coûts de raccordement de l’usine projetée dans le chinonais
A aucun moment, les élus et encore moins les habitants n’ont eu connaissance des données permettant de débattre de la pertinence du projet dans sa globalité. La décision de construire un nouvel incinérateur est proclamée, sans vote informé des élus de la communauté de commune, ni des élus du SMICTOM.
Aucune indication n’est fournie sur le système de valorisation énergétique qui va être mis en place pour l’équipement en projet : chaleur (rendement énergétique de 70 à 80 %), électricité (rendement énergétique de 20 à 25%), cogénération (rendement énergétique de 60% ) ?
La création, l’extension des raccordements vont avoir un coût. Celui-ci n’est pas intégré aux chiffres annoncés concernant la nouvelle construction envisagée. Cela engage pourtant le territoire pour les 30 ans à venir, bien au-delà de la municipalité actuelle. Qui les finance ? Les collectivités, l’industriel, les bénéficiaires ?

Laisser un commentaire