Contribution Individuelle

Réf. 0056

Investissements coûteux et contradictoire.

Gilles

Tanguy -

11 juillet 2024

Financer deux incinérateurs, c’est engager les finances « du » public (nous) pour longtemps. Il n’y a pas assez de déchets actuellement, et il devrait (il devra) y en avoir encore moins dans les années à venir. Il faudra chercher des déchets ailleurs. Ce n’est pas en alimentant un réseau de chaleur l’été que des revenus viendront amortir l’investissement, les intérêts, la maintenance, les salaires, les nouvelles mises en conformité, le traitement des déchets secondaires : cendres et suies.

Laisser un commentaire

Agenda